Tous au Bastion ! L’esprit du Domaine

À la
découverte
du bastion...
Un lieu unique !

À la découverte du bastion

« La tour des filles » fait partie des 5 bastions encore présents à Beaune. Il fut construit au début du XVIe siècle et doit son nom aux filles de « mauvaise vie » qui vivaient à proximité. Il fut rebaptisé entre-temps « Bastion de l’Oratoire », du nom de la chapelle qui le jouxte. Utilisé depuis l’origine du Domaine Chanson, le Bastion abrite les fûts où sont élevés les vins du Domaine.

Quand Mars et Bacchus se rencontrent...

Une véritable tour de défense dont la construction fut décidée sous Louis XI et achevée sous François Ier. Conçu comme une tour de garde et classé monument historique avec ses murs de 8 mètres d’épaisseur, il devient la propriété de Chanson sous la révolution. Ses murs, garantissant une température et une humidité constante, en font une cave idéale.

Aujourd’hui sur 4 niveaux, dont le 4ème fut édifié en 1826, le Bastion Chanson est entièrement réservé à l’élevage du vin.
Les 3 premiers accueillent les vins rouges, chaque niveau étant dédié à un millésime.
Le 4ème niveau, quant à lui, abrite les vins blancs.

À la découverte du bastion
Des racines qui s’étendent sur plusieurs siècles... Découvrez l’histoire de Chanson !

Un petit
tour au
salon...
Des racines profondément ancrées en Bourgogne

Un petit tour au salon

Gilles de Courcel et Jean Pierre Confuron, aux racines profondément ancrées en Bourgogne ont pris le relais de la famille Chanson en 1999. Tous deux sont les ardents défenseurs d’une viticulture raisonnée, profondément respectueuse des terroirs et adossée à des vinifications précises et méticuleuses qui ont pour but ultime de restituer la spécificité de chaque terroir.

... Rencontre
avec deux
hommes.

Une même partition jouée à 4 mains !

Rencontre avec deux hommes

Gilles de Courcel

Réputé pour son expertise, sa grande connaissance de la Bourgogne, et son profond respect des terroirs, Gilles de Courcel préside aux destinées de Chanson depuis plus de 10 ans.

« Si Chanson possède, notamment à travers ses caves uniques, des atouts indéniables pour offrir le meilleur de la Bourgogne, il sait aussi moderniser ses infrastructures dans un souci permanent d’amélioration de la qualité de sa production. Ainsi c’est en périphérie de Beaune, sur la commune de Savigny-lès- Beaune, qu’une nouvelle cuverie a été créée. Conçue sur 2 niveaux, les jus et les raisins sont transportés par gravité. Cette nouvelle cuverie possède également un grand nombre de cuves de tailles différentes nous permettant d’être encore plus précis dans la vinification de nos parcelles. Le respect de la matière première et des terroirs, que nous avons la chance d’exploiter, est pour nous une priorité. »

Jean-Pierre Confuron

Jean Pierre Confuron, reconnu par ses pairs comme l’un des œnologues les plus talentueux de sa génération, met en œuvre une viticulture disciplinée et sans concession. En charge des vinifications et des achats de raisins, il ne travaille qu’avec des partenaires viticulteurs partageant sa philosophie et son profond respect des terroirs et de la vigne. Que ce soit dans la vigne ou au chai, il ne laisse aucune place à l’approximation.

« Respecter la vigne à tous les stades de son développement nous permet d’obtenir une expression de chaque terroir la plus précise possible. Que ce soit via les labours, la taille courte, l’ébourgeonnage, la sélection parcellaire et enfin le contrôle des rendements, tout est mis en œuvre pour que la vigne donne le meilleur d’elle-même.
Cette attention particulière dans le vignoble se poursuit naturellement lors des vendanges manuelles où le raisin est récolté à pleine maturité puis trié. Une fois au chai, les raisins blancs subissent un pressurage doux et contrôlé afin d’obtenir le meilleur jus possible. Les rouges, quand à eux, seront mis en cuve en grappes entières et commenceront leur macération.
Ensuite, viennent les vinifications qui elles aussi sont soumises à la même rigueur. Avec une proportion très limitée de fûts neufs, le chardonnay ainsi que le pinot noir sont élevés en fûts de chêne dans la plus pure tradition. »

Un socle commun de valeurs traditionnelles